Nouvelles

Crevettes au curry Panko (avec mayonnaise au wasabi)

Bonjour à tous ! !! Cette fois, nous allons réaliser une recette que l’on peut servir comme entrée ou amuse-bouche. Le résultat est très attrayant, bien sûr délicieux, et très facile à préparer. Vraiment : si vous savez comment préparer des filets de poulet panés, vous saurez comment préparer cette délicieuse recette. Selon le produit que vous utilisez, il sera plus ou moins économique. Si vous utilisez de bonnes crevettes, le résultat sera meilleur (bien que, honnêtement, si le produit est bon, cela ne vaut pas la peine de le préparer de cette façon). J’utilise généralement des crevettes surgelées, qui sont beaucoup moins chères (je les achète surgelées et les laisse au réfrigérateur pendant 1 ou 2 jours). C’est un bon moyen de servir des “gambas” lors d’un repas entre amis sans avoir à réhypothéquer sa maison. Ils seront surpris et montreront leur éternelle gratitude de la meilleure façon qui soit. Et rien n’est moins vrai : c’est un plat économique. J’espère qu’aucun d’entre eux ne me lit…

Ingrédients :

  • Gambas (ou crevettes)
  • Panko (chapelure japonaise)
  • Œuf
  • Huile pour la friture
  • Curry
  • Sel et poivre
  • Épicé (facultatif)

Pour accompagner :

Préparation :

Décortiquer les crevettes et enlever les intestins (surtout si vous utilisez les crevettes dont je vous parlais). On peut garder les têtes pour faire un bouillon de fruits de mer. Je les ai même congelés à nouveau si je ne vais pas les préparer le jour même, et ils ne sont pas encore venus du service de santé pour me bannir -pour le moment-.

Assaisonnez avec du sel et du poivre et ajoutez du curry selon votre goût. Personnellement, j’aime lui donner une touche épicée à ce stade, mais c’est à vous de voir.

Nous embrochons les crevettes avec des brochettes en bambou – ce qui facilitera leur friture -, et les plongeons dans l’œuf battu.

Nous les enrobons de chapelure Panko, une chapelure typiquement japonaise qui est beaucoup plus épaisse et croustillante. Il est de plus en plus facile de trouver des magasins extérieurs spécialisés, par exemple pendant la semaine asiatique dans certains supermarchés allemands que je ne nommerai pas pour ne pas faire gratuitement de la publicité pour Lidl ou Aldi (oups !).

Faites-les frire dans une huile bien chaude (j’utilise de l’huile de graines, car l’huile d’olive leur donnerait un goût trop intense) et retirez-les sur du papier absorbant lorsque le Panko devient brun doré. Si vous voulez lui donner une touche exotique, vous pouvez le saupoudrer de noix de coco râpée. Ce léger goût sucré lui donnera une touche surprenante.

Pour la sauce :

La façon rapide et facile de préparer une mayonnaise au wasabi ne pourrait pas être plus simple : une cuillère à soupe de mayonnaise et une cuillère à café de pâte de wasabi (vous pouvez bien sûr modifier les proportions selon vos goûts). La méthode plus compliquée, je la publierai plus tard, bien que je prévoie que la méthode facile ne nuit en rien à l’autre, et nous pouvons préparer une très petite quantité. Vous pouvez acheter le wasabi au même endroit que le panko, ou utiliser les sachets que vous obtenez dans certains endroits avec les sushis – si vous êtes un amateur de sushis -.

D’autres options de sauce qui vont bien avec cette recette peuvent être la sauce aigre-douce (mais celle avec les morceaux), une mayonnaise “accordée” avec du zeste de citron vert et du gingembre, une sauce rose, une sauce soja et mangue… Tout ce que vous pouvez imaginer ! Je vais mettre en ligne toutes ces recettes petit à petit, alors restez à l’écoute ;).

Pour le servir, j’ai l’habitude de le servir dans des verres à champagne, mais dans ce cas, les bâtonnets de brochettes me rappelaient des rames et je n’ai pas pu résister à l’envie d’en servir quelques-uns dans des petits bateaux en bois.

Comment le faire (encore plus facilement) :

  • Si vous ne voulez pas le faire, ne nettoyez pas les crevettes (bien que je le recommande).
  • Si vous ne trouvez pas de Panko, vous pouvez aussi utiliser de la chapelure normale.
  • Il vous sera également plus facile de ne pas faire les brochettes.

Ça ne pourrait pas être plus facile, n’est-ce pas ? Voyons si vous osez les faire et me le dire dans les commentaires. A bientôt !

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *